Corse GR 20

 

 

Traversée Calenzana-Vizavone, juin 1997.

Cette traversée  éprouvante, lorsqu’on l’effectue en autonomie totale, réserve des coups d’oeil somptueux sur les montagnes et la mer. Elle constitue un passage obligé pour tout randonneur qui se respecte. Pour la bonne raison qu’il faudra alors mettre en oeuvre son sens de l’itinéraire ( le mauvais temps et le brouillard peuvent y être redoutables ) sa détermination ( beaucoup abandonnent en chemin ) et sa faculté de se serrer la ceinture ; ravitaillement aléatoire et cher (enfin…à l’époque, c’était comme ça ) .  Réserver 2 ou 3 jours mini en fin de parcours pour aller faire trempette. C’est fabuleux.

 

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.