Zanskar Inde

 

La grande traversée du Zanskar constitue une occasion unique pour le marcheur de réaliser un rêve d’enfant. Cet enfant qui rêvassait sur les vielles photos jaunies des manuels scolaires des années 50, montrant le Machu Pichu, les immenses étendues désertiques de l’Ouest américain, les déserts de Mongolie, une montagne qu’on appelait l’Everest, et qui, c’était marqué, était la plus haute du monde ! Et tant d’autres lieux effrayants et lointains dont on était bien loin de penser qu’un jour, on pourrait y poser les pieds. Pensez-donc, l’Himalaya, c’était si loin, et ces gens qui habitent là-bas, si différents, leur regard si farouche ! Le temps passe, la vie change et ce qui était rêve est réalité. Trois semaines de marche sur cette – haute route -ne représente pas un exploit sportif, bien qu’il faille avoir de bonnes jambes. Par contre, il vous donne l’ occasion de mieux comprendre la longue quête des hommes pour leur survie, par le travail incessant , la recherche de la sagesse et la tolérance. C’est également une occasion de mieux se connaitre soi-même, et surtout ses semblables, aussi loin qu’ils puissent vivre dans ces solitudes.

Leica R4S zoom Vario-Elmar 28-85 et 80-200 pellicule Kodakrome Elite 100

 

zanskar56
 
 
 

 

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.